La Soufrandière, ancienne propriété située à Vinzelles dans le Sud du Mâconnais (en Bourgogne du Sud), est acquise en 1947 par A.J. BRET, Professeur en Médecine. La surface de vignes n’est alors que d’un hectare, plantée en appellation d’origine contrôlée Pouilly-Vinzelles Climat “Les Quarts”. Le seul témoignage restant de son activité viticole passée est un tinailler (bâtiment typique du Mâconnais servant de cuvage) dans lequel se trouvait un vieux pressoir à points.

A.J. BRET entreprend l’agrandissement du vignoble de La Soufrandière grâce à l’acquisition de parcelles de vignes dans la continuité de celles déjà existantes. L’ensemble des vignes est alors confié à des métayers (mi-fruit) tandis que la vendange est vinifiée et commercialisée par la Cave Coopérative de Vinzelles.

Jean-Paul BRET, troisième des quatre enfants de A.J et Louise BRET, prend la responsabilité de La Soufrandière en 1969. La surface plantée en vignes évoluera alors jusqu’à 4,55 ha, dont 4 ha en Pouilly-Vinzelles Climat “Les Quarts” et 0,55 ha en Pouilly-Vinzelles Climat “Les Longeays”.

En 1998, La Soufrandière se retire de la Cave Coopérative de Vinzelles et prépare l’arrivée de Jean-Guillaume et Jean-Philippe, 2 des 3 fils de Jean-Paul et Marie-Rose BRET.

Année de transition et de révolution, 2000 est le premier millésime vinifié, élevé et mis en bouteilles par La Soufrandière. A partir du millésime 2001 inclus, les raisins provenant de la Soufrandière sont vendus à BRET BROTHERS qui distribue alors les vins du domaine.

Depuis 2004, la Soufrandière vinifie le Mâcon-Vinzelles « Le Clos de Grand-Père » (un peu moins d’1 ha). Enfin, et depuis 2006 et 2008 le domaine exploite 3 ha plantés de Gamay en appellation Beaujolais-Leynes, situés sur les hauteurs du village de Leynes.

Produits

Need Help ?